• À venir

  • Actuellement

  • Année 2014

  • Année 2013

  • Année 2012

  • Année 2011

  • Année 2010

  • Année 2009

  • Année 2008

  • Année 2007

  • Année 2006

  • Année 2005

  • Année 2004

  • Année 2003

  • Année 2002

  • Année 2001

  • Année 2000

  • Année 1999

  • Année 1998

  • Année 1997

  • Année 1996

  • Année 1995

  • Année 1994

  • Année 1993

  • Année 1992

  • Année 1991

  • Actuellement

    Guillaume Pinard

    Du 31 janvier au 17 mai 2015

    Un trou dans le décor

    [English Below]

    Commissaire  : Keren Detton

    L’exposition personnelle de Guillaume Pinard Un trou dans le décor aborde la question du vandalisme comme acte de destruction mais aussi comme outil paradoxal de création et d’affranchissement.

    Guillaume Pinard fonde sa pratique sur le dessin qu’il déploie sur différents supports (papier, dessin mural, animation…) et qu’il nourrit d’un regard alerte sur l’industrie culturelle à travers son blog (Un art sans destinataire).

    En 2011, un fait divers retient son attention : un acte de vandalisme réalisé sur les sculptures de la fontaine du Maure, place Navone à Rome, révèle qu’il s’agissait de copies réalisées en 1874, tandis que les originaux sont conservés à la villa Borghèse. L’artiste souligne l’indifférence des passants et la mise à jour - involontaire - d’une faille dans un dispositif culturel qui transforme les habitants en consommateurs passifs. Si dans le film The Truman Show de Peter Weir (1998), le personnage principal réussit à s’échapper de sa prison de faux-semblants, le vandale de Rome semble, malgré lui, ouvrir une brèche dans le décor.

    Puisant dans l’histoire de l’art comme dans les productions populaires, Guillaume Pinard revisite cette histoire sous la forme d’une exposition mettant en abyme le système de l’art et ses usages, la spectacularisation du patrimoine et les modes de médiation de l’art.

    Parallèlement à l’exposition, le livre AMOR de Guillaume Pinard paraîtra aux éditions Sémiose sous la forme d’un récit illustré.

    Blog de Guillaume Pinard
    Guillaume Pinard sur ddab

    31 January – 17 May 2015

    Guillaume Pinard "Un trou dans le décor / A Hole in the Scenery"

    Curator : Keren Detton

    Guillaume Pinard’s solo exhibition "Un trou dans le décor" (A Hole in the Scenery) addresses the issue of vandalism as an act of destruction, but also as a paradoxical tool for creation and emancipation.

    Pinard’s work is based on drawing – on paper, on walls, animation, etc. – fuelled by the sharp observation of the culture industry to be found on his blog "Un art sans destinataire" (Art with no Addressee).

    In 2011 a news item caught his attention : when the Fontana del Moro on the Piazza Navona in Rome was vandalised, it turned out that the sculptures in question were copies dating from 1874 ; the originals were in fact in the Villa Borghese. Pinard underscores the indifference of passers-by and the (involuntary) exposure of a flaw in a cultural system that turns residents into passive consumers. In Peter Weir’s film "The Truman Show" (1998) the central character succeeds in breaking out of his prison of illusion, but this Roman vandal seems, unknowingly, to have split the scenery open.

    Drawing on art history and popular entertainment, Pinard takes a fresh look at this event in an exhibition mirroring the art system and its practices, the heritage business and the ways art is communicated to the public.

    The exhibition coincides with the publication of Guillaume Pinard’s illustrated narrative "AMOR" (Editions Sémiose).


    Autour de l'exposition