• À Venir

  • Actuellement

  • Année 2014

  • Année 2013

  • Année 2012

  • Année 2011

  • Année 2010

  • Actuellement

    Les Dessous de la robe

    Du 26 avril au 18 mai

    Le dessin d’audience revisité par les étudiants de l’EESAB - Site de Quimper.
    Vernissage : vendredi 25 avril à 18h30

    Anne Guillerme (avocate) : "Les Dessous de la Robe"

    Transformer l’interdiction en opportunité c’est le défi et tout le sens du dessin d’audience.
    Là où sont encore bannis à l’heure des tweet et de Facebook, les caméras et appareils photos (à de rares exceptions), le dessin sous toutes ses formes reprend ses droits, exprime sa singularité.
    C’est avec un bel enthousiasme et une grande énergie les étudiants de l’ESAAB ont investi nos salles d’audience au cours de l’hiver dernier.
    Un peu d’appréhension de leur côté, de frilosité du notre…
    Passé cet incontournable face à face en forme d’interrogation, l’échange fut réjouissant : surprenant quelques fois, jamais malveillant ni jugeant.
    Ils ont beaucoup appris, et ont souvent réagi avec leurs mots et leur spontanéité : « il est vraiment parti en prison là ? », « c’est allé trop vite », « dur »…
    La noirceur et la dureté du trait n’échapperont d’ailleurs à personne.
    Émus, révoltés, amusés quelque fois au détour d’un incident d’audience, d’un bon mot, ou d’un simple quiproquo, ils ont mis dans leurs dessins la palette de leurs émotions.
    À nous de regarder : traits tirés, têtes baissés, mains jointes, regards perdus…
    Des mots qui s’envolent : certains tonitruants, d’autres qui se perdent sans qu’on les entende…
    De leurs légitimes interrogations est né un vrai échange, des questions pertinentes, et un grand intérêt pour le système judiciaire qu’ils ont eut à cœur d’essayer de percer.
    Ils ont su s’émouvoir de ces destins qui se jouent à quelques mètres de leur école et de leur quotidien.
    Le dialogue s’est entamé : toute ouverture est en soi un succès.
    Nous pouvons leur emboîter le pas, poursuivre l’autocritique, ce regard neuf sur nos professions,
    Plus simplement, libre à nous d’apprécier le vrai travail de ces jeunes gens qui ont su se saisir de l’aventure proposée.
    Les Dessous de la Robe c’est un peu d’humour, de distance et d’audace qui ont passé le portique de sécurité de l’imposante vieille Dame du Quai de l’Odet.

    Dessin de Fang Dong