• À venir

  • Actuellement

  • Année 2014

  • Année 2013

  • Année 2012

  • Année 2011

  • Année 2010

  • Année 2009

  • Année 2008

  • Année 2007

  • Année 2006

  • Année 2005

  • Année 2004

  • Année 2003

  • Année 2002

  • Année 2001

  • Année 2000

  • Année 1999

  • Année 1998

  • Année 1997

  • Année 1996

  • Année 1995

  • Année 1994

  • Année 1993

  • Année 1992

  • Année 1991

  • Lieux de la vie moderne

    17 décembre 1993 - 30 janvier 1994

    Absalon, Pascal Convert, Hubert Duprat, Katarina Fritsch, Juan Muñoz, Thomas Schutte, Jan Vercruysse, Didier Vermeiren

    Cet ensemble d’œuvres du Frac Aquitaine indiquent qu’à côté de cette perte d’autonomie de l’œuvre dans l’univers immatériel de la communication, la sculpture, sans se constituer en tendance, a pu à la fois considérer le monde extérieur comme réalité mais aussi réaliser l’absorption des domaines les plus emblématiques de la société en tant qu’objets, à savoir l’architecture, l’objet de consommation, les images, les décors. Ainsi par le biais de questions propres au devenir critique de la sculpture (l’œuvre et son lieu, sa réception, ses représentations, son histoire), les œuvres présentées au Quartier, exposent-elles des non-lieux d’identité. Images d’un dehors, d’une échelle ou d’une physicalité nous projetant hors de l’espace institutionnel, les œuvres sont des réceptacles silencieux, lieux d’absence, de distanciation, surfaces de naissance du sens, stratégie de réception par le spectateur. Plus se réduit l’écart entre la réalité et sa représentation, plus s’ouvre un lieu de révélation, lieu du symbolique et de l’imaginaire, non-lieu du réel, lieu possible du sujet.


    Hubert Duprat Katarina Fritsch Thomas Schutte