• À venir

  • Actuellement

  • Année 2014

  • Année 2013

  • Année 2012

  • Année 2011

  • Année 2010

  • Année 2009

  • Année 2008

  • Année 2007

  • Année 2006

  • Année 2005

  • Année 2004

  • Année 2003

  • Année 2002

  • Année 2001

  • Année 2000

  • Année 1999

  • Année 1998

  • Année 1997

  • Année 1996

  • Année 1995

  • Année 1994

  • Année 1993

  • Année 1992

  • Année 1991

  • Nos réalités

    28 juin – 16 novembre 2008

    Taysir Batniji, Ville Lenkkeri, Yvan Salomone, Lena & Viktor Vorobyev

    [English Below]
    Taysir Batniji
    Palestine 1966, vit à Paris
    Taysir Batniji développe une pratique autour des notions d’identité individuelle et collective, de la disparition, du déplacement et de l’exil. Les traces qu’il ramène de ses voyages à Gaza, de ses cheminements dans les rues aux murs couverts d’affiches, les marchés et les boutiques, deviennent des parcelles tangibles de mémoire qui sauvegardent une histoire. À l’opposé des clichés médiatiques, ses œuvres montrent une corrélation subtile et métaphorique entre la construction personnelle et le récit universel.

    Ville Lenkkeri*
    Finlande 1972, vit à Stockholm
    Les œuvres de cet artiste proposent une réflexion sur les différents dispositifs d’exposition comme modes de construction de la réalité. Il insiste sur l’importance de l’expérience individuelle dans la perception de notre contexte culturel. Ses photographies des musées d’histoire naturelle, des collections d’université de médecine ou des décors muraux de salles d’attente relèvent d’une approche cinématographique de l’image qui perturbe la frontière entre réalité et fiction.
    *Dans le cadre de 100% Finlande en France - Saison finlandaise 2008

    Yvan Salomone
    France 1957, vit à Saint-Malo
    Yvan Salomone réalise des paysages de sites et d’installations portuaires. Exécutées à partir de photographies ou de vidéogrammes, ses aquarelles d’un grand format toujours identique, ont le statut ambigu des images qui se situent à la frontière de l’objectivité documentaire et de la vision subjective. Sa production, au rythme mécanique d’une aquarelle par semaine, revendique paradoxalement une dématérialisation poétique du réel.

    Lena & Viktor Vorobyev
    Turkménistan 1959, Kazakhstan 1959, vivent à Almaty
    Pour ce couple d’artistes Kazakhs, la ville est un vaste champ sémantique. Ils l’interprètent comme une réelle exposition d’installations, d’images, de performances où la confrontation de la propagande communiste côtoie la publicité de consommation occidentale. Bien que leurs travaux aient souvent l’apparence d’un jeu, les Vorobyev y pointent les problèmes sociaux qu’engendrent la transformation politique du Kazakhstan et la difficulté qu’a ce pays à se rallier au reste du monde.

    Taysir Batniji
    Palestine 1966, lives in Paris
    Taysir Batniji has developed his artistic practice around the notions of individual and collective identity, disappearance, displacement, and exile. The elements he brings back from his trips to Gaza, where he roams through markets, shops, and streets whose walls are covered in posters, become tangible fragments of memory that record history. Far removed from media clichés, his works indicate a subtle metaphorical correlation between personal construction and the universal narrative.

    Ville Lenkkeri*
    Finland 1972, lives in Stockholm
    Ville Lenkkeri’s works draw on his reflections on various types of exhibition as modes of constructing reality. He insists on the importance of individual experience in the perception and understanding of our shared cultural context. His photographs of natural history museums, university medical collections, and wall decorations in waiting rooms reflect his cinematic approach to images, which blurs the border between reality and fiction.
    *Shown as part of the 100% Finlande en France season 2008

    Yvan Salomone
    France 1957, lives in Saint-Malo
    Yvan Salomone produces landscapes of harbour installations and sites. His watercolours, based on photographs or video images and always painted in the same large format, have the ambiguous status of images on the border between documentary objectivity and subjective vision. He works systematically, producing one watercolour a week, paradoxically aiming to create a poetically dematerialised version of reality.

    Yelena and Viktor Vorobyev
    Turkmenistan 1959, Kazakhstan 1959, live in Almaty
    For the Kazakh artists Yelena and Viktor Vorobyev, urban space is one vast semantic field. They interpret this space as an actual exhibition of installations, images, and performances, in which confrontational Communist propaganda appears alongside Western consumer society-style advertising. While their work often has a playful side, the artists underline the social issues raised by Kazakhstan’s political transformation and the difficulties the country faces in catching up with the rest of the world.


    Taysir Batjini Lena et Viktor Vorobyev Yvan Salomone Taysir Batniji Taysir Batniji Ville Lenkkeri Ville Lenkkeri Yvan Salomone Yvan Salomone Yelena et Viktor Vorobyev Yelena et Viktor Vorobyev Yvan Salomone Yvan Salomone Yvan Salomone Taysir Batniji Taysir Batniji Taysir Batniji Taysir Batniji Taysir Batniji Taysir Batniji Yelena et Viktor Vorobyev Yelena et Viktor Vorobyev Yelena et Viktor Vorobyev Yelena et Viktor Vorobyev Yelena et Viktor Vorobyev Yelena et Viktor Vorobyev Ville Lenkkeri Ville Lenkkeri Ville Lenkkeri

    Autour de l'exposition