AGENDA

  • BIENTÔT

Nuit des musées

Samedi 18 mai 2013 de 19h à minuit

Ouverture exceptionnelle du Quartier en nocturne, découverte des espaces à travers un parcours sonore inédit.

A 20h et 21h : Alexis Bocher Cello in Cage / violoncelle et machines / 30 mn
Cello In Cage est un univers sonore urbain et organique. Le violoncelle et les machines sont à la fois en opposition et en complémentarité. Le violoncelle est parfois soutenu par les machines qui l’enregistrent en temps réel, parfois envahi par la rythmique qu’elles expriment. Les influences de Cello In Cage vont de Chostakovitch à Murcof en passant par Miles Davis.
En partenariat avec SIWA

Eimer Birkbeck CAST, 2010 / installation sonore
Eimer Birkbeck crée des pièces audio pour des installations sonores et des diffusions radiophoniques. L’environnement acoustique urbain est la principale matière de ses pièces, celles-ci explorent la perception sensorielle des lieux et leur empreinte sonore dans nos expériences quotidiennes.
Depuis 2001, Eimer Birckbeck expose régulièrement au Royaume-Unis et en France. Elle a été invitée en résidence artistique à Toronto (Aural Cultures residency), Art-Gene Barrow on Furness (OFFSHORE), Londres Hermitage River Projects (HYDROGEN) et plus récemment sélectionnée pour le 12th annual Deep Listening Institute Virtual Residency à New York. En 2012, elle a rejoint l’équipe pédagogique de l’école d’art de Quimper en tant que professeur d’enseignement artistique anglais et coordinatrice académique des échanges internationaux.
Le matériel sonore de « Cast » a été collecté pendant plusieurs mois sur les ondes radio, pendant les émissions de libre antenne, particulièrement en France et en Amérique du Nord où il existe une importante culture de libre antenne : des heures entières sont consacrées aux auditeurs qui appellent pour diffuser des messages à ceux qu’ils aiment, en particuliers à ceux qui sont dans les prisons.

Thomas Tudoux Lotophages, 2013 / exposition
Pour cette exposition, l’artiste Thomas Tudoux s’inspire d’un épisode de l’Odyssée d’Homère, où Ulysse rencontre les Lotophages - peuple se nourrissant d’une fleur de l’oubli (Lotos) avec laquelle s’évanouit tout désir de retour. Dans cet épisode, le héros est confronté à des désirs contradictoires : l’oubli de soi dans le repos opposé à l’effort de sa quête, au souvenir de retourner dans son royaume.

Accès libre