• À venir

  • Actuellement

  • Année 2014

  • Année 2013

  • Année 2012

  • Année 2011

  • Année 2010

  • Année 2009

  • Année 2008

  • Année 2007

  • Année 2006

  • Année 2005

  • Année 2004

  • Année 2003

  • Année 2002

  • Année 2001

  • Année 2000

  • Année 1999

  • Année 1998

  • Année 1997

  • Année 1996

  • Année 1995

  • Année 1994

  • Année 1993

  • Année 1992

  • Année 1991

  • Patrick Saytour

    28 juin – 5 octobre 2003

    [English Below]
    Patrick Saytour
    né en 1935, à Nice, vit et travaille à Aubais, Gard
    Depuis sa participation active au groupe “Supports/Surfaces“, mouvement artistique du début des années soixante-dix qui a envisagé la peinture dans une pratique débordant du cadre du tableau, Patrick Saytour n’a eu de cesse d’interroger à la fois le statut et la structure de l’œuvre d’art.Il s’est attaché à développer des réalisations qui, toutes, explorent différentes opérations plastiques. Ces actions, dont certaines sont des reprises de gestes plus anciens, constituent aujourd’hui le vocabulaire artistique, voire le style immédiatement identifiable de l’artiste. Ainsi, pliages, découpages, collages, assemblages, recouvrements, mises en boîte, brûlis, modifient et transforment les matériaux les plus divers. Ceux-ci sont souvent de simples objets utilitaires issus du quotidien, tels des chemises en coton grossier, des panoplies pour enfants, des vêtements pour poupée, des tapis de bain aux poils exubérants… Si l’attitude de l’artiste, à la fois ironique et jubilatoire, s’attarde aux qualités sensibles, parfois surprenantes, des matières qu’il utilise, elle s’accompagne également d’une véritable réflexion sur le rôle joué par la couleur dans la composition de l’œuvre d’art. Entre peinture, objet et sculpture, les travaux de Patrick Saytour se donnent à voir comme un gigantesque patchwork, mais également comme des séries et des déclinaisons formelles qui fonctionnent comme autant de pièges pour le regard du spectateur.

    Patrick Saytour
    born 1935, in Nice, lives and works in Aubais, Gard
    Ever since playing an active role in Supports/Surfaces, an artistic movement of the early 1970s which took painting beyond the frame and stretcher, Patrick Saytour has unceasingly questioned both the status and structure of the work of art.
    Saytour has set about developing pieces that all explore the nature of particular visual operations. These actions, some of which reprise past gestures, now constitute the artist’s vocabulary and even his immediately identifiable style.
    He transforms a wide variety of materials by folding, cutting out, assembling, covering over, boxing and burning. These materials are often simple everyday objects, such as rough cotton shirts, children’s sets, doll’s clothes and shaggy bath mats. Saytour’s ironic yet joyous approach certainly dwells on the sometimes surprising sensuous qualities of his materials, but it also involves genuine thought about the role of colour in the composition of a work of art.
    A cross between painting, object and sculpture, Saytour’s works are like a giant patchwork, but also form series and formal declensions that function like so many traps for the beholder’s gaze.


    Autour de l'exposition